Induction ou vitrocéramique : quelle plaque de cuisson choisir ?

La cuisine est l’une des pièces les plus importantes d’une maison, pour ne pas dire que c’est la pièce principale. Dans un restaurant, il n’y a rien à commenter. C’est la pièce maîtresse pour ce marché. Acheter les bons ustensiles n’est pourtant pas chose facile. On voudrait des ustensiles durables, pratiques, économiques et surtout faciles à nettoyer. Mais le dilemme reste énorme surtout que les différentes marques ont l’air de produite la même chose. Pour le cas des plaques de cuisson, on se retrouve face au même problème. Que choisir? D’ailleurs, le choix devient plus délicat, car la sécurité pour ne pas se brûler ou pour que les enfants n’y mettent as les doigts, est de rigueur. Entre plaque vitrocéramique et à induction, la concurrence est serrée.

Les similarités entre la plaque à induction et la plaque vitrocéramique

Les nouvelles tendances de plaque de cuisson sont ces deux là. Elles débordent sur le marché mais ne cessent d’attirer les consommateurs. Comparées aux feux de cuisson en spirale, des plaques à gaz ou électriques, les plaques à induction et vitrocéramique dépassent de loin l’esthétique de ces derniers. Ces tables de cuisson sont d’une beauté incomparable pour embellir la cuisine. Les systèmes de fonctionnement sont de haute technologie. Contrôlable, réglable, le risque de brûler la maison en oubliant d’éteindre le feu est éloigné. Elles sont d’une sécurité assurée. Du moins, comparés aux plaques traditionnelles, la rapidité, la sécurité, le confort, l’économie y sont compris dans l’ensemble.

La plaque à induction:  le modèle du chauffage électromagnétique

Adopter l’induction est une idée qui nous rapproche de la tendance actuelle. La table à induction est une plaque de cuisson qui se chauffe grâce à un champs magnétique. Étant une production de la technologie électromagnétique, ce type de plaque est ultra rapide pour chauffer les aliments. Cette plaque est capable de monter et baisser de température rapidement. Un de ses points forts est cette variation de température. D’autant plus, la chaleur se coupe immédiatement ou s’éteint dès lors que la casserole est retirée de la plaque. Elle génère ainsi, une économie de 30 à 60% d’énergie par rapport aux traditionnelles. Encore mieux, cette extinction automatique est source de grande sécurité pour les enfants. Certes, seuls des ustensiles spécifiques sont compatibles à cette plaque à part le prix élevé de l’induction. Sinon, on propose des zones modulables adaptées à la taille des casseroles.

La plaque vitrocéramique: le compromis des plaques

Entre feu vif et feu doux, le système vitrocéramique est le compromis des deux. Disposant de deux types de foyer, des radiants pour le mijotage et d’halogènes pour les cuissons vives, la plaque vitrocéramique est une plaque polyvalente. Étant la nouvelle génération de plaque, revêtue d’un verre, celle-ci chauffe grâce à la résistance qui se trouve sous la plaque. Par rapport à l’induction, le prix de celle-ci est abordable au grand public et ne nécessite pas de casseroles adaptées. Néanmoins, une table vitrocéramique est peu réactive.  Elle nécessite de la patience et de la vigilance, car elle reste chaude même lorsque la cuisson est finie. Côté énergie, il n’y a pas d’économie réalisable . Côté sécurité, cette chaleur résiduelle peut entraîner une brûlure au contact.

Economie d’énergie : quels appareils électroménager surveiller de près ?
Il comblera tous les cordons bleus : le piano de cuisine !